Débrief afterwork mars 2017


Pour l'afterwork du mois de mars, les ambitieuses ont discuté des situations professionnelles difficiles. Le thème du mois était « apprendre à gérer les situations difficiles sans tomber dans les stéréotypes ».

L'objectif était d'aborder des problèmes concrets rencontrés par certaines membres dans leur cadre professionnel. Ce qui a permis d’identifier les principales situations difficiles :

  • Gérer les collègues difficiles, leur jalousie, les personnes fourbes ou encore celles qui disent toujours non  …
  • Gérer les conflits et le manque de maîtrise des émotions…
  • Travailler avec un chef incompétent
  • Faire face à une rumeur au travail
Il y a des situations difficiles immédiates (prise de décision) et d’autres qui s’installent dans la durée (plutôt le relationnel). Dans les différents cas, il est important de mettre des mots sur ce qu’on ressent et de pouvoir mesurer les risques qu’on encourt pour savoir s’il faut agir vite ou plutôt prendre son temps.
Il est également nécessaire de pouvoir cerner l’interlocuteur afin d’agir de façon adaptée.

Et, selon de la difficulté qu’on rencontre, nous devons identifier les dysfonctionnements de façon factuelle : rétention d’informations dans l’équipe, baisse de performance, rumeurs, médisances…

De façon générale, les différentes sources de conflit sont :
    • la valeur
    • le pouvoir
    • l’enjeu économique
    • l’organisation
    • les facteurs extérieurs (rachat de l’entreprise, la pression des clients…)

Voici les différentes réactions que nous pouvons avoir face à une difficulté :
  • Compétition
  • Accommodement
  • Collaboration
  • Evitement
  • Compromis
Les astuces concrètes que nous pouvons mettre en place :
  • Langage positif + RESPECT
  • Anticiper les situations de conflit
  • Accepter ce qui ne peut pas être changé chez les autres
  • Rester factuelle
  • Ecoute active afin de comprendre ce qui est sous-entendu ou mal formulé
  • Remettre en perspective les enjeux pour le groupe ou le projet pour prendre du recul et relativiser
  • Faire confiance à son intuition lorsqu’il y a des aspects relationnels avec lesquels on n’est pas à l’aise
  • Avoir des alliés
Retenons qu’on ne peut pas toujours changer la situation mais il est toujours possible de changer d’état d’esprit !

Comment transformer les situations de crises en opportunités ?
  • Faire comprendre que la situation est difficile à ses supérieurs et demander les moyens nécessaires (même si on ne les a pas toujours)
  • Montrer ses capacités de conciliations et être flexibles
  • Prouver qu’on est capable de s’élever, de prendre du recul et de voir à long terme
  • Faire émerger son leadership
  • Formaliser les échanges importants pour en garder une trace 
Rendez-vous le 20 avril pour le prochain afterwork !

Share this:

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire