Débrief afterwork Mai 17

Les ambitieuses se sont réunies en mai Comme convenu voici un débrief de notre afterwork de jeudi dernier dont le thème était « comment déconstruire de façon efficace les stéréotypes ? ».
Encore en 2017, les stéréotypes envers les femmes persistent dans le milieu professionnel. et ils sont bien trop nombreux pour pouvoir tous les citer. Nous en avons donc sélectionné quelques-uns qui ont fait l’objet de nos discussions afin de partager nos retours d’expérience ainsi que nos astuces ou conseils pratiques. Voici un extrait de nos discussions :


Stéréotypes identifiés :


1.      Trop gentille

-       Savoir tirer profit de sa gentillesse plutôt la transformer en « bienveillance » et le faire savoir
-       Savoir refuser de façon subtile pour ne pas tomber dans le cliché de l’hystérique
-       Travailler sa voix et son langage corporel et es choix vestimentaires
-       Refuser de faire systématiquement les comptes rendus et plutôt proposer que ce soit à tour de rôle
-       Identifier les occasions de se montrer ferme pour faire passer un message important
-       Utiliser des mots différents pour qualifier les autres femmes « autonome », « professionnelle », « sure d’elle »

2.      Trop âgée /trop jeune

-       Elargissez votre réseau
o    Transformez votre âge en atout :
o    Si vous êtes jeune à pratiquer le reverse mentoring
o   Si vous êtes âgée à jouez la carte de l’ouverture au monde qui change et valoriser son expérience en montrant ce que ça peut apporter à l’entreprise, au projet ou ses interlocuteurs
-       Court-circuitez les préjugés par votre présence sur les réseaux sociaux, informations sur les éléments disruptifs
-       Listez vos performances et vos qualités pour garder confiance en vous
-       Identifiez les opportunités à risques pour les saisir et faites la différence entre ce que vous aurez apporté et ce qui s’est passé avant vous

3.      Emmerdeuse

-       Une emmerdeuse c’est en général une femme qui sait ce qu’elle veut et qui le demande donc ce n'est pas péjoratif en soi
-       Soyez factuelle et très précise sur ses demandes
-       Expliquez à vos interlocuteurs votre démarche et demandez le soutien de votre hiérarchie
-       Allez voir les gens au lieu de les harceler de mails et d’appels  
-       Ayez plus de répartie à préciser que vous exprimez vos opinions mais savez aussi faire preuve d’esprit d’équipe
-       Montrez que votre opinion se rattache aux objectifs du projet ou de l’entreprise
-       Apprenez à inverser les rôles avec vos interlocuteurs 

4.      Trop ambitieuse / Trop autoritaire /Trop seule

-       On s’attend toujours à ce que les femmes aient de bonnes compétences relationnelles…
-       Si vous vous adressez à des personnes au-dessus de vous hiérarchiquement à Assumez votre ambition
-       Si vous vous adressez à des personnes au même niveau ou en dessous de vous mettez plutôt en avant votre volonté d’apprendre et de ne pas vous ennuyer
-       Identifiez des femmes qui sont exactement dans la même situation très vite à Alliance
-       Faites un pas vers les autres pour montrer votre esprit d’équipe ou tout simplement le créer pour faciliter la communication si vous êtes la chef
o    Façon factuelle réunion d’équipe
o    Façon informelle déjeuner d’équipe / souhaiter bon anniversaire / proposer des déjeuners en tête à tête

5.      Folle / hystérique / trop émotive

-       Expliquez de façon factuelle vos réactions
-       Apprenez à maîtriser ses émotions et rester factuelle
-       Indiquez plutôt que vous êtes impliquée et passionnée par ce que vous faites
-       Rattachez vos actions ou sentiments au projet et à l’intérêt commun de l’entreprise ou de vos collaborateurs
-       Assumez le fait que vous prenez votre travail à cœur car il a du sens selon vous

Pour finir :

-       Restez vous-même car vous êtes UNIQUE :)
-       Rattachez vos réactions à l’intérêt du groupe et surtout expliquez que vos émotions sont à la hauteur de votre implication
-       Assumez votre ambition et montrez qu’elle est saine pour éviter de faire peur ou de braquer ses interlocuteurs

Share this:

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire